Une femme arrêtée à Kénitra avec plus de 1.700 comprimés psychotropes

Une femme arrêtée à Kénitra avec plus de 1.700 comprimés psychotropes

Arrestation d'une femme

Les éléments du service préfectoral de la Police judiciaire de Kénitra ont interpellé, samedi, sur la base d'informations précises fournies par la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), une femme pour lien présumé avec un réseau criminel s’activant dans le trafic de drogues et de psychotropes.

La suspecte, âgée de 50 ans, a été arrêtée à la gare ferroviaire de Kénitra, immédiatement après son arrivée à bord d’un train en provenance d’une ville du nord du Royaume, indique une source sécuritaire, précisant que les fouilles ont permis la saisie en sa possession de 1.773 comprimés psychotropes, dont 993 de type « Ecstasy » et 780 comprimés hallucinogènes de différents types.

La prévenue a été placée en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent, en vue d’élucider les tenants et aboutissants de cette affaire et déterminer les éventuelles ramifications de cette activité criminelle, ajoute-t-on de même source.

Cette opération s’inscrit dans la continuité des interventions sécuritaires menées par les services de la Direction générale de sûreté nationale (DGSN) et de la DGST, afin de lutter contre le trafic de substances psychotropes qui constituent une menace pour la sécurité et la santé publiques, conclut la même source.