Un soldat indien appelle sa famille en deuil pour prouver qu’il est vivant

Un soldat indien appelle sa famille en deuil pour prouver qu’il est vivant

La cérémonie des funérailles organisée en l'honneur d’un soldat indien dont la famille a reçu un appel téléphonique lui annonçant sa mort a été transformée en scènes de joie.

Après avoir été informée que son fils, Sunil Kumar, a été tué dans les récents affrontements meurtriers contre les troupes chinoises dans la région frontalière du Ladakh, la famille du soldat, sans trop douter de la véracité de l’information, a préparé la cérémonie de deuil et l’accueil des villageois venus présenter leurs condoléances.

Cependant, l’obscurité de la nuit qui planait sur les scènes de deuil a été remplacée par un grand soulagement avec les premières lueurs du jeudi avec un autre appel téléphonique en provenance de la région du Ladakh, c’était la voix de Sunil.

« J’ai éclaté de joie car je ne doutais aucunement que c’était la voix du père de Roshini qui parlait de l’autre côté », s’est réjouie l’épouse du soldat indien, dans une déclaration à un journal local.

Il s’est avéré que la mauvaise nouvelle de la mort de Sunil n’était que le résultat d’une confusion avec un autre soldat relevant de la même unité, décédé lundi soir.

« Nous avons transmis les détails de la mort de Sunil en croyant à tort que ces informations sont communiquées à la famille du soldat décédé », a expliqué à la presse un responsable militaire.

Une vingtaine de soldats indiens ont été tués lors d’un violent affrontement, lundi soir, contre des troupes chinoises dans la région himalayenne du Ladakh.