Présidence du Parlement européen : Quatre candidats à la succession de David Sassoli

Présidence du Parlement européen : Quatre candidats à la succession de David Sassoli

Le président du Parlement européen, David Sassoli, le 7 juillet 2021 à Strasbourg / Crédit photo: Reuters

Quatre candidats briguent, mardi, la présidence du Parlement européen pour la seconde moitié de la législature 2019-2024.

Le nouveau président de l’hémicycle, qui succèdera à l’Italien David Sassoli, décédé le 11 janvier et dont le mandat prenait fin cette semaine, sera choisi entre la Maltaise Roberta Metsola, membre du groupe de droite du PPE, première force politique de cette institution, la Suédoise Alice Bah Kuhnke (les Verts), le Polonais Kosma Zlotowski (ECR, eurosceptiques) et l’Espagnole Sira Rego (gauche radicale).

Les candidats présenteront brièvement leurs priorités ce mardi matin, juste avant le premier tour des votes.

Les candidats à la présidence peuvent être présentés par un groupe politique ou un groupe de députés atteignant le seuil bas, c’est-à-dire un vingtième des députés, soit 36 sur 705 députés lorsque tous les sièges sont pourvus. Des candidatures peuvent être proposées, ou retirées, entre chaque tour de scrutin.

Pour être élu, une majorité absolue des suffrages valides est nécessaire (50% des voix plus une, vote à bulletin secret). Compte tenu de la pandémie, le vote se tiendra à distance. Si après trois tours, aucun candidat n’a atteint la majorité absolue, les deux candidats ayant obtenu le plus de suffrages au troisième tour participeront à un quatrième et dernier tour. Le candidat obtenant le plus de voix remporte alors l’élection.

Le Président nouvellement élu pourra prononcer un discours avant de procéder à l’élection des autres membres du Bureau du Parlement (mardi et mercredi).

Le Président du parlement européen jouit d’un large éventail de pouvoirs exécutifs et représentatifs énoncés à l’article 22 du règlement intérieur du PE. Outre les fonctions qui y sont expressément énoncées, l’autorité du Président s’étend à « tous les pouvoirs nécessaires pour présider les débats du Parlement et veiller à leur bon déroulement ». La procédure relative à l’élection du Président du PE est définie aux articles 14 à 16 du règlement intérieur.