Plus de 600 entreprises américaines mettent en garde Trump contre les tarifs douaniers sur la Chine

Plus de 600 entreprises américaines mettent en garde Trump contre les tarifs douaniers sur la Chine

Le président américain Donald Trump

Plus de 600 entreprises et associations professionnelles américains, dont de géants comme Walmart, Costco, Target, Gap, Levi Strauss et Foot Locker, ont averti, jeudi, le président Donald Trump que les tarifs douaniers sur la Chine porteraient préjudice à l'économie américaine, entraîneraient des pertes d'emplois et causeraient des préjudices à des millions de consommateurs.

Dans une lettre adressée à la Maison Blanche, les 600 entreprises qui comprennent des fabricants, des sociétés de distribution, de technologie et de l’agriculture exhortent le chef d’Etat américain Trump à supprimer les droits de douane imposés aux produits chinois importés aux Etats-Unis et à mettre un terme à la guerre commerciale en cours avec Pékin.

« Nous savons que les tarifs supplémentaires auront un impact négatif important et à long terme sur les entreprises américaines, les agriculteurs, les familles et l’économie américaine », ont indiqué les entreprises signataires, ajoutant qu' »une guerre commerciale accrue n’est pas dans l’intérêt du pays, et les deux parties vont perdre ».

En mai, l’administration Trump a augmenté à 25% contre 10% les droits de douane sur 200 milliards de dollars de marchandises chinoises. Les tarifs s’appliquent aux produits de consommation tels que les bagages, les matelas, les sacs à main, les vélos, les aspirateurs et les climatiseurs. En outre, Trump a menacé d’imposer des droits de douane sur 300 milliards de dollars supplémentaires de produits importés de Chine, notamment des jouets, des vêtements, des chaussures, des appareils ménagers et des téléviseurs.