PLF 2021: les principales mesures destinées à la relance du secteur touristique

PLF 2021: les principales mesures destinées à la relance du secteur touristique

Des touristes à l'esplanade de la Tour Hassan à Rabat, en 2012 / Crédit photo: AFP

Face aux conséquences néfastes de la pandémie de Covid-19 sur le secteur touristique national, une série de mesures ont été mises en place pour soutenir les opérateurs du secteur, préserver les emplois qui en dépendent et assurer une reprise rapide de l'activité touristique au Maroc, selon la note de présentation du projet de loi de finances (PLF 2021).

En voici les grandes lignes:

– Le Contrat-programme 2020-2022 pour la relance du secteur touristique :

Ce contrat-programme ambitionne de donner une impulsion au secteur du tourisme et d’insuffler une nouvelle dynamique pour accompagner sa relance et sa transformation, à travers trois objectifs majeurs: Préserver le tissu économique et l’emploi, accélérer la phase de redémarrage et poser les bases d’une transformation durable du secteur.

En matière d’emploi, l’Etat s’engage à maintenir, pour la période allant du 1er juillet 2020 au 31 décembre 2020, l’octroi d’une indemnité forfaitaire mensuelle nette de 2.000 dirhams en faveur des salariés et stagiaires sous contrat d’insertion déclarés à la CNSS en février 2020 et relevant des employeurs en difficulté affiliés à la CNSS dont l’activité est impactée par la pandémie de la Covid-19.

Ces salariés et stagiaires bénéficieront également, au titre de la même période et conformément à la règlementation en vigueur, de la prise en charge des dépenses relatives au régime d’assurance maladie obligatoire et des allocations familiales.

Sont éligibles à cette mesure, les employeurs en difficultés dont le chiffre d’affaires a baissé d’au moins 25% au titre du mois concerné de la période allant de juillet à décembre 2020, par rapport au chiffre d’affaires déclaré au titre du même mois de l’année 2019.

En matière de soutien financier, le plan de relance du tourisme a prévu, en plus des deux produits de financement « Relance TPE » et « Damane Relance » mis en œuvre dans le cadre du Comité de Veille Economique, un nouveau produit de financement « Damane relance hôtellerie », offrant une garantie variant entre 80% et 90% au profit des entreprises d’hébergement touristiques impactées par la crise, et ce, pour les crédits accordés jusqu’au 31 décembre 2020.

– Encadrement et appui aux entreprises touristiques :

En vue d’assurer une reprise de l’activité touristique, l’Etat a mis en place des mesures pour renforcer les aspects liés à la sécurité sanitaire dans les entreprises touristiques et ce, à travers :

– La sensibilisation des opérateurs touristiques autour des orientations du ministère de la Santé et du ministère de l’Intérieur ainsi que la diffusion des recueils élaborés par la CGEM, le ministère de la Santé et le ministère du Travail et de l’Insertion Professionnelle.

– La publication et le partage d’un recueil des recommandations établies sur la base des meilleures pratiques internationales à destination des opérateurs touristiques en date du 02 juin 2020 avec l’ensemble des délégations et des fédérations métiers du tourisme.

– L’élaboration d’un référentiel approfondi des mesures sanitaires à mettre en place au niveau des établissements d’hébergement touristique (réception, bagagerie, restaurant, chambres, cuisine, etc.).

Afin de renforcer les capacités des professionnels du tourisme, une plateforme digitale d’accompagnement intitulée « Tourisme Academy » a été mise en place en vue d’offrir des formations e-learning et des outils de diagnostic et d’auto-évaluation sur des thématiques diverses. L’année 2021, connaitra la poursuite de la mise en œuvre de ces actions, notamment le développement de nouveaux contenus digitaux pour la plateforme « Tourisme Academy ».

– Poursuite de la diversification du portefeuille produit :

La Société Marocaine d’ingénierie Touristique (SMIT) continue, au cours de l’année 2020, à accompagner les régions pour la mise en place de mécanismes d’impulsion de l’investissement, visant l’accélération de la réalisation de projets touristiques à forte valeur ajoutée et le développement de nouveaux produits touristiques attractifs.

A cet effet, de nouveaux projets en partenariat avec les Régions, dont les études ont été réalisées précédemment, ont été engagés, à savoir le programme intégré de développement touristique du produit culturel et artisanal dans les Médinas (M’Dinti), le programme de développement intégré du tourisme rural et de nature au Maroc (Qariati), le projet de rénovation et d’amélioration du parc hôtelier d’Agadir et le programme d’aménagement de la zone touristique de la ville d’Agadir et l’amélioration de son attractivité dans le cadre de la mise en œuvre du programme de la ville d’Agadir 2020-2024.

– Promotion de la destination Maroc :

L’Office National Marocain du Tourisme (ONMT) envisage de mettre en place un plan d’action ayant pour objectifs, d’une part, de transformer cette crise en opportunité et de reprendre rapidement des parts de marchés auprès des pays émetteurs, et d’autre part, de préserver la compétitivité de la destination Maroc dans un contexte de reconquête des marchés et de concurrence accrue post-crise.

Les assouplissements des procédures d’accès au territoire national aux professionnels et ressortissants étrangers, décidés au mois de septembre 2020, devraient favoriser l’enclenchement de la relance du secteur à court terme dans l’attente d’une reprise complète et générale des différentes activités touristiques.