Nalida Power, la startup qui veut transformer l’aménagement urbain au Maroc

Nalida Power, la startup qui veut transformer l’aménagement urbain au Maroc

Salma Moustaid, cofondatrice de Nalida Power

A Casablanca, dans les locaux de LaFactory, Salma Moustaid, cofondatrice de la startup Nalida Power, nous parle de son nouveau projet. Aménagement urbain, écologie et autonomie énergétique sont au cœur de cette initiative, ayant donné naissance à « l’arbre solaire » qui accompagnera bientôt les « Smart City » marocaines.

Quelle est l’origine de ce projet d’urbanisme vert ?

C’est lors de la COP 22 que nous avons eu l’idée de développer un équipement urbain vert purement marocain. La conférence de Marrakech nous a permis de voir des projets de nombreuses nationalités, mais aucune trace d’initiatives marocaines, mis à part la présence de coopératives essayant de lever des fonds. À la suite de cette conférence, en partenariat avec une entreprise croate, nous avons importé des « arbres solaires » installés actuellement à Marrakech. Nous nous sommes inspirés de cette idée pour développer nous même un arbre solaire 100% marocain.

Pouvez vous nous expliquer le concept de cet arbre solaire ?

Comme son nom l’indique, il s’agit d’un arbre métallique, dont les branches et les feuilles sont remplacés par des panneaux solaires. Résistant aux intempéries, le matériel peut être modifié et installé avec facilité.  L’arbre solaire permet d’allier aménagement urbain, esthétique et énergie écologique. Un concept qui vient s’inscrire naturellement dans la volonté du Royaume de promotion des énergies vertes. Notre premier arbre sera installé au Technopark à Casablanca d’ici un mois.

Quelle est l’utilité de votre invention ?

Premièrement, la production d’énergie, les panneaux solaires réceptionnent l’énergie solaire et la stocke dans des batteries. Ainsi, douze personnes pourront s’alimenter en énergie, recharger leurs téléphones à travers des prises et des ports USB, et cela gratuitement. Pour l’instant ce sont des unités indépendantes et autonomes, cependant en fonction du résultat de nos premiers arbres, nous pourrons alors étudier la possibilité pour nos arbres solaires de fournir le réseau électrique du Royaume. Deuxième fonctionnalité, les arbres solaires contiennent des bornes Wi-Fi et pourront fournir un accès Internet gratuitement. Nous devons toujours nous concerter avec un opérateur pour définir réellement l’utilisation de cette fonctionnalité. Troisièmement, ils pourront procurer aux citoyens des données publiques. Enfin, l’un des aspects les plus important, les arbres solaires pourront contrôler et partager avec les utilisateurs la qualité de l’air de la zone.

Votre invention a comme intention l’amélioration de l’espace urbain publique du Royaume. Comment s’est passé le contact avec les collectivités locales ?

Grâce et à travers le réseau de LaFactory, nous avons reçu des réponses extrêmement favorables. La commune de Casablanca est intéressée par le projet. Nous avons pu rencontrer des responsables de « WeCasablanca » – à travers des Hackathons organisés par Hack & Pitch – qui nous ont confié être intéressés par nos arbres solaires, ceux-ci s’incorporant directement dans leur stratégie de transformation de Casablanca en « Ville intelligente ». Maintenant, on espère que cet intérêt se concrétisera. Nous espérons que L’arbre solaire ne sera qu’un premier pas. Nous avons de nombreux autres projets. Notre volonté est d’améliorer le quotidien du citoyen marocain, et ce via les nouvelles technologies et une énergie écologique et verte.