Le gouvernement britannique certifie la demande américaine d'extradition d’Assange

Le gouvernement britannique certifie la demande américaine d'extradition d’Assange

Le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange.

Le gouvernement britannique a annoncé, jeudi, avoir certifié la demande d'extradition vers les Etats Unis du fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, accusé d'espionnage par les autorités américaines.

Dans une interview à la radio BBC4, le ministre britannique de l’Intérieur, Sajid Javid, a déclaré avoir signé les papiers d’extradition, mercredi, suite à la demande du ministère américain de la Justice.

« Je suis ravi que la police ait finalement été capable » d’appréhender Julien Assange, le 11 avril dans l’ambassade d’Equateur, où il était réfugié depuis près de sept ans, a affirmé M. Javid.

« Il est aujourd’hui à juste titre derrière les barreaux parce qu’il a enfreint la loi britannique », a-t-il ajouté, relevant que sa signature de la demande d’extradition américaine « sera devant les tribunaux demain ».

« Je veux que justice soit faite à chaque fois, et nous avons là une demande légitime d’extradition, donc je l’ai signée mais (…) c’est maintenant aux tribunaux de décider », a souligné le ministre britannique de l’Intérieur.