"Lartiste" exalte la scène du festival d'Imintanout pour l'art

"Lartiste" exalte la scène du festival d'Imintanout pour l'art

« Lartiste » exalte la scène du festival d'Imintanout pour l'art, la créativité et le patrimoine / Crédit: MAP

La star internationale de la musique, Youssef Akdim, alias "Lartiste" a assuré, avec brio, vendredi soir un show d'anthologie, en procurant au public du Festival national d'Imintanout pour l'art, la créativité et le patrimoine, des moments de détente et de liesse tant attendus.

Près de deux heures durant, cette icône du Rap marocain qui connait, ces dernières années, un succès retentissant, a réussi à rassembler autour de lui, plusieurs centaines de festivaliers venus de tout le Maroc renouer avec « Lartiste », leur artiste préféré, dans une illustration de « retrouvailles » parmi les plus exaltantes et intenses notamment, après plus de deux ans d’arrêt de shows artistiques et d’activités culturelles, en raison de la pandémie du Covid-19.

Dès l’annonce de l’heure du coup d’envoi de cette soirée éclectique, une foule des grands jours, venus de toute part, a convergé en toute fluidité grâce à la qualité de l’organisation et à la mobilisation exemplaire des forces de l’ordre, vers la scène du festival pour vivre dans la convivialité, la fraternité, et la joie, ces moments mémorables, danser et chanter en communion, petits et grands, jusqu’à une heure tardive du soir.

Dans une ambiance festive et enchanteresse et face à l’exaltation assurée des aficionados des chants et rythmes synchronisés, « Lartiste » qui arborait fièrement le drapeau national, n’a pas trouvé mieux à offrir au public présent que de le gratifier d’un florilège des titres les plus emblématiques et connus tirés de son répertoire aux influences diverses.

Une fois des notes musicales commencent à retentir sur la scène du Festival, elles sont reconnues et des refrains des grands succès de Lartiste, à l’instar de « Chocolat », « Clandestina », « Vai et Reviens » ou « Polygame », « La Chanson », « Catchu », « Une deux » ou encore « Haraga », « Gonzales », « Mafiosa », « Li Fat Mat »…., sont rapidement repris et répétés, avant de céder définitivement place à une ambiance électrique dans les rangs dans une foule en délire et déjà, « rodée » et « prêtes » à se livrer inexorablement au jeu de la reprise des classiques de cette jeune icône de la musique 100% Jeunes.

Grâce à un sens élevé de patriotisme et de fierté d’appartenance au Maroc et d’un attachement constant à ses origines, Lartiste, dans une aisance inouïe à surfer entre le français, l’arabe et l’amazigh, n’a cessé tout au long de son show d’inciter les jeunes en quête d’un avenir radieux, à la persévérance, à l’engagement, au travail collectif et à l’adhésion à l’ensemble des efforts menés par le Royaume sur la voie du progrès, du développement et de la prospérité.

Dans un mot de circonstance comme pour prendre son souffle après une belle et longue prestation amplement réussie, Lartiste a dit toute sa joie et sa grande fierté de se retrouver au Maroc, « cette grande Nation, ce grand et beau pays si cher à son cœur », et à Imintanout, cette ville riche par son histoire, son authenticité, sa culture, et ses traditions, se disant très honoré de participer à ce Festival.

Ce Festival, a-t-il enchaîné, offre l’opportunité de mettre en lumière toutes les richesses que recèle « cette terre de paix, d’amour, de convivialité et d’hospitalité ».

Auparavant, les festivaliers parmi les mordus des rythmes et chants amazighs et populaires ont été conviés à suivre et à apprécier un show signé la troupe musicale et artistique de « Fatima Tamanart ». Un véritable périple, le temps de découvrir et goûter à la beauté et aux rythmes synchronisés de la musique amazighe et de celle populaire, symbole de la diversité, de la richesse et de la singularité du legs culturel du Maroc uni.

Dans une déclaration à la chaîne télévisée M24, Tah Hcine Bouroua, président de l’Association Imintanout pour le Dialogue Culturel et Artistique, s’est dit très fier de voir le festival d’Imintanout revenir sur scène après plus de deux ans de rupture en raison de la pandémie, soulignant, au passage, le choix minutieux du thème de cette nouvelle édition à savoir : « Imintanout, terre symbolisant le Maroc du vivre-ensemble et de la liberté ».

Et de poursuivre que ce Festival qui connait, cette année, une programmation riche et variée est conçu de manière à fêter toutes les formes artistiques et à satisfaire les différents goûts musicaux, notant que pour ce faire, le comité d’organisation a veillé à inviter une pléiade de stars de la chanson marocaine amazighe et hassanie, des styles populaires, du Rap, en passant par les chants et danses folkloriques parmi les plus emblématiques.

Après avoir mis en relief l’importance de ce festival en termes de promotion de la ville d’Imintanout sur les plans social, économique et touristique, M. Bouroua a adressé ses vifs remerciements aux autorités provinciales, aux services sécuritaires, aux élus locaux et à l’ensemble des partenaires pour le mobilisation de taille afin que ce Festival soit un succès sur tous les plans.

Organisée par l’Association Imintanout pour le Dialogue Culturel et Artistique et le Conseil Communal de la ville, en partenariat avec le ministère de la Culture, de la jeunesse et de la communication et celui de l’Intérieur, le Festival est l’occasion pour la aficionados de la musique riche et variée de venir rencontrer leurs stars préférées entre autres, « Saida Charaf », « Said Senhaji », « Ikram Alabdia », et « Muslim ».

Les festivaliers auront également la chance de renouer et apprécier des chants et rythmes parmi les plus authentiques et originaux de la chanson locale, notamment le maestro de la chanson amazighe dans la province de Chichaoua Outaleb Mzoudi et les artistes Houcine Taouss et Said Asamghour.

Les organisateurs et les services concernés ont mobilisé toutes les ressources logistiques et humaines pour garantir la réussite à cette manifestation, dont l’objectif consiste à insuffler une nouvelle dynamique culturelle et artistique au niveau de cette ville et sa région.