JO de Tokyo : La liste des athlètes marocains qualifiés sera annoncée en juillet

JO de Tokyo : La liste des athlètes marocains qualifiés sera annoncée en juillet

Jeux olympiques

La liste définitive des athlètes marocains qualifiés pour les Jeux Olympiques de Tokyo, prévus du 23 juillet au 08 août, sera annoncée en juillet prochain, a indiqué jeudi le Comité National Olympique Marocain (CNOM).

A 100 jours de l’ouverture des Jeux Olympiques de Tokyo, le CNOM continue d’accompagner les fédérations sportives nationales dans la préparation des sportifs marocains, et suit l’état d’avancement de la qualification olympique, ajoute le communiqué.

Tout au long de la période de préparation, le CNOM a soutenu toutes les fédérations sportives nationales intéressées à participer aux JO, en fournissant des ressources supplémentaires (financières, médicales, techniques et logistiques) sur une base contractuelle et responsable afin d’améliorer les conditions de préparation des athlètes à ces Jeux Olympiques, a précisé la même source.

L’athlétisme est en tête des sports participant aux Jeux olympiques de Tokyo en termes de nombre d’athlètes qui ont réalisé les minimas fixés par la Fédération internationale d’athlétisme (14 athlètes), tandis que d’autres athlètes sont en course pour réaliser les minimas olympiques (jusqu’au 29 juin 2021), sachant que trois athlètes au maximum par pays peuvent concourir dans chaque épreuve individuelle.

Ainsi, les athlètes marocains qui se sont qualifiés pour les JO sont Rababe Arafi, Abdelkarim Ben Zahra, Mohamed Réda El Aaraby, Othmane El Goumri, Rkia El Moukim, Soufiane El Bakkali, Siham Hilali, Abdelaati Iguider, Brahim Kaazouzi, Aziz Lahbabi, Hicham Laqouahi, Hamza Sahli, Mostafa Smaili et Mouhamed Tindouft.

En boxe, 7 pugilistes ont pu obtenir la qualification aux prochains Jeux Olympiques suite au tournoi de qualification continental qui a eu lieu à Dakar du 20 au 29 février 2020, ainsi qu’un quota obtenu grâce au classement mondial qui prend en compte les résultats obtenus depuis 2017. Il s’agit de Khadija Mardi, Rababe Cheddar, Oumayma Bel Ahbib, Abdelhaq Nadir, Mohamed Hammout, Younes Baala et Mohamed Assaghir.

Pour ce qui est du karaté, le tournoi de qualification olympique se tiendra du 11 au 13 juin à Paris et l’équipe nationale de karaté compte participer en kata individuel (hommes et femmes), et en kumité dans les catégories pour les Hommes (-67kg, -75kg, +75kg) et les Femmes (-55kg, -61kg, +61kg). Chaque pays peut qualifier un maximum de 2 karatékas en kata et 6 en kumité.

En Judo, les judokas marocains qualifiés aux prochains JO seront connus le 28 juin. Au classement mondial du 13 avril 2021, Asma Niang est 20ème, Imad Bassou (32ème) et Aziza Chakir (33ème) avec le quota africain provisoire, sont bien positionnés pour décrocher la qualification olympique. D’autres judokas tels que Soumiya Iraoui (32ème) et Issam Bassou (42ème) vont tenter d’améliorer leur classement mondial lors des prochaines compétitions prévues du 05 au 07 mai à Kazan et du 6 au 13 juin à Budapest, pour obtenir leur qualification.

Dans les sports équestres, l’équipe nationale de saut d’obstacles a obtenu la qualification dans l’épreuve individuelle et par équipe. Quatre cavaliers seront donc présents à Tokyo pour défendre les couleurs nationales en saut d’obstacles, ainsi qu’un cavalier en dressage, à sélectionner entre Yassin Rahmouni et Ismail Jilaoui, tous deux éligibles pour participer à ces Jeux. L’équipe marocaine de saut d’obstacles, composée de Abdelkebir Ouaddar, Ghali Boukaa, Ali Al Ahrach et Samy Colman, fera son apparition pour la première fois aux Jeux Olympiques dans l’épreuve par équipe.

Pour ce qui est du taekwondo, trois sportifs représenteront le Maroc à savoir , Nada Laaraj (- 57 kg), Oumaima El Bouchti (-49 kg) et Achraf Mahboubi (-80 kg) suite au tournoi continental de qualification qui a eu lieu à Rabat les 22 et 23 février 2020. Le cyclisme sera également représenté par un seul coureur suite au classement mondial par équipe (43ème) publié par la Fédération Internationale (UCI) au 22 octobre 2019.

En aviron, Sarah Fraincart a obtenu la qualification pour l’aviron marocain en skiff (2.000 m) suite à l’épreuve continentale tenue du 10 au 13 octobre 2019 à Tunis. Elle termine sa course à la 4ème position sur 19 participantes africaines. Mathis Soudi et Célia Jodar ont obtenu la qualification pour le Maroc en kayak slalom suite à la compétition qualificative continentale qui a eu lieu en Espagne les 20 et 21 mars de cette année.

Concernant le beach-volley, l’épreuve de qualification continentale aura lieu durant le mois de juin prochain avec la possibilité de qualifier une doublette féminine et une masculine. Le lieu et la date exacte de cette compétition n’ont pas encore été dévoilés par la Fédération Internationale de volleyball.

Houssam Elkord est, par ailleurs, le 1er africain au classement mondial d’épée, ce qui lui permet d’obtenir une place qualificative pour les prochains JO de Tokyo (en attente de la confirmation officielle de la Fédération Internationale), tandis que l’épreuve de qualification continentale en fleuret, épée et sabre aura lieu en Égypte à partir du 23 avril.

Pour ce qui est du golf, le classement de la « Race to Tokyo » au 28 juin pour les femmes allouera les 60 places pour l’épreuve olympique. La Marocaine Maha Haddioui occupe la 60ème place du classement olympique au 05 avril.

En gymnastique, les dernières places sur le concours général individuel se joueront aux Championnats d’Afrique en Égypte prévus lors du mois de mai prochain, tandis que pour l’haltérophilie, la qualification olympique s’effectue grâce à un classement par points répartis sur de nombreuses compétitions. La Fédération Internationale annoncera à chaque nation son nombre de qualifiés pour Tokyo à l’issue des championnats d’Afrique prévus du 16 au 22 mai 2021 à Madagascar, et des championnats du Monde junior prévus du 23 au 31 mai 2021 en Ouzbékistan.

L’équipe nationale d’haltérophilie composée de Samira Ouass (- 87kg), Mohamed Moulabbi (- 67kg), Abderrahim Moum (- 73 kg), prévoient de se rendre à ces compétitions.

Concernant la lutte, Zied Ait Ouagram est le seul qualifié en lutte gréco-romaine (-77 kg) suite à l’épreuve de qualification Afrique/Océanie tenue du 02 au 04 avril en Tunisie. Le tournoi de qualification mondial se déroulera du 06 au 09 mai 2021 à Sofia (Bulgarie).

Les nageurs marocains Yusuf Tibazi, Samy Boutouil, Driss Lahrichi et Souhail Hamouchane tentent de réaliser les minimas olympiques, à savoir le Minima A qui permet de qualifier deux nageurs par épreuve et par pays et le Minima B qui permet de qualifier un seul nageur par épreuve et par pays.

Pour la natation en eau libre, Mathieu Ben Rahou se prépare pour participer à l’épreuve qualificative prévue les 19 et 20 juin à Setúbal (Portugal). Il a terminé à la 47ème place au classement général du Marathon Swim World Series à Doha tenu le 13 mars 2021.

Ramzi Boukhiam est qualifié aux JO en surf suite à sa 6ème place obtenue lors de l’épreuve de qualification mondiale de surf qui a eu lieu du 07 au 15 septembre 2019 au Japon. Il assure ainsi la présence du surf national pour la première apparition de ce sport au programme olympique. D’autres surfeurs vont tenter de se qualifier lors de la prochaine compétition internationale prévue au Salvador du 29 mai au 05 juin.

La championne Ibtissam Marirhi a, quant à elle, obtenu la qualification pour le tir sportif marocain dans l’épreuve du skeet suite à la compétition continentale tenue du 17 au 25 novembre 2019 à Tipasa (Algérie). Elle est classée 27ème mondiale (au 26 mars 2021). Il s’agit de la première qualification obtenue par le tir sportif national, suite à la participation sur invitation de Yasmine Mesfioui lors des Jeux Olympiques de Londres 2012 et de Mohammed Rammah à Rio en 2016.

Pour la première fois de l’histoire du triathlon national, un marocain sera présent aux Jeux Olympiques. Cette place se jouera entre Mehdi Essadiq et Badr Siwane, étant donné que le mieux classé d’entre eux, prendra une des trois places dédiées au triathlon africain.