Forte chute attendue du commerce avec une économie mondiale bouleversée

Forte chute attendue du commerce avec une économie mondiale bouleversée

Le commerce mondial devrait enregistrer une baisse comprise entre 13% et 32% en 2020, tandis que la pandémie de COVID-19 désorganise les activités économiques et la vie normale dans le monde, souligne, mercredi, l'Organisation mondiale du Commerce (OMC).

« Le large éventail de possibilités liées à la baisse prévue s’explique par la nature sans précédent de cette crise sanitaire et par l’incertitude quant à son impact économique précis. Mais cette baisse sera probablement supérieure à la contraction du commerce causée par la crise financière mondiale de 2008-2009 », précise l’OMC dans un nouveau rapport.

D’après le document, le commerce mondial des marchandises devrait afficher un recul de 13% à 32% en 2020 du fait de la pandémie de COVID‑19, tandis qu’une reprise des échanges est attendue en 2021, mais elle dépendra de la durée de l’épidémie et de l’efficacité des mesures adoptées pour y faire face.

Presque toutes les régions enregistreront des baisses à deux chiffres du volume des échanges en 2020, les exportations les plus touchées étant celles de l’Amérique du Nord et de l’Asie, fait observer l’OMC, notant qu’il est probable que le commerce chutera plus brutalement dans les secteurs ayant des chaînes de valeur complexes, notamment l’électronique et les produits automobiles.

Le document relève, en outre, que le commerce des services pourrait être le plus directement touché par la COVID‑19 en raison des restrictions visant les transports et les voyages.