Football: un arbitre meurt en plein match en Bolivie

Football: un arbitre meurt en plein match en Bolivie

Décès d'un arbitre en Bolivie alors qu'il dirigeait un match de football à plus de 4.000 mètres d'altitude.

La Fédération bolivienne de football (FBF) attend les résultats d'un rapport médical sur les causes du décès de l'arbitre Víctor Hugo Hurtado alors qu'il dirigeait un match à El Alto, une ville située à plus de 4.000 mètres d'altitude, pour savoir si l'altitude serait en cause de ce décès.

« Je ne veux pas spéculer, il y a des gens qui veulent profiter de cette situation, je veux savoir comment la mort du M. Hurtado s’est produite sur la base d’un rapport médical », a déclaré le président de la fédération, Cesar Salinas, cité dans une déclaration institutionnelle publiée lundi par la FBF.

Le dirigeant a ajouté que la fédération « formera une commission de quatre spécialistes pour analyser cette affaire ».

Hurtado, 32 ans, est décédé dimanche après s’être évanoui alors qu’il dirigeait la seconde partie d’un match de division professionnelle bolivienne opposant les équipes d’Always Ready de la ville d’El Alto et El Oriente Petrolero de Santa Cruz.

La ville d’El Alto est située à plus de 4.000 mètres d’altitude et son stade est considéré comme l’enceinte la plus élevée en Bolivie et dans le monde où se jouent des rencontres de football professionnel.

Les arbitres boliviens ont demandé à la fédération de football de souscrire une assurance-vie.

Jeudi, le club de Bolivar avait remporté le tournoi d’ouverture 2019, décrochant ainsi son 23ème titre de champion de Bolivie, grâce à un doublé du buteur argentin Marcos Riquelme lors de la victoire (2-1) contre Oriente Petrolero à Santa Cruz.

Bolivar, club le plus titré du football bolivien, s’assure ainsi son billet pour la phase de groupes de la prochaine Copa Libertadores en 2020.