Elon Musk annonce un projet de couverture internet en Amazonie

Elon Musk annonce un projet de couverture internet en Amazonie

Le célèbre homme d'affaires Elonk Musk / Crédit: Belga

Le célèbre homme d'affaires Elonk Musk a annoncé, vendredi, la mise en place d'un réseau internet satellitaire qui couvre les endroits les plus reculés de l’Amazonie, un projet qui bénéficie du soutien du président brésilien, Jair Bolsonaro.

Musk, l’homme le plus riche du monde et fondateur du constructeur automobile Tesla, a effectué une visite surprise au Brésil, où il a eu une rencontre avec le chef de l’État dans l’État de Sao Paulo (sud-est), rapportent des médias locaux.

Selon Bolsonaro, qui briguera un nouveau mandat en octobre prochain, le projet comprend l’examen du « potentiel économique du Brésil », les investissements, l’innovation, la connectivité et l’utilisation de la technologie pour « renforcer la protection » en Amazonie.

A cette occasion, Musk a annoncé le « lancement » de son système satellitaire Starlink dans 19.000 écoles en zone rurale, une technologie qui, selon lui, permettra également la « surveillance » environnementale de l’Amazonie.

« Nous avons besoin de cette connectivité » pour protéger l’Amazonie, a souligné Musk à un groupe restreint d’hommes d’affaires et d’étudiants.

Le ministre des Communications du Brésil, Fabio Farias, qui a organisé cette rencontre, a souligné que des satellites à basse altitude pourraient être lancés dans la région amazonienne dans « les prochains mois ».

L’Agence nationale brésilienne des télécommunications (Anatel) avait autorisé plus tôt cette année l’exploitation des satellites Starlink, qui permettent d’accéder au réseau via de petites antennes faciles à installer partout où les fournisseurs d’accès Internet ne peuvent mettre en place des bornes.

Starlink est autorisé à placer 40 000 satellites dans le monde et il y en a actuellement 2 000 lancés à moins de 500 kilomètres de la terre. Selon les propres plans de Musk, Starlink pourrait être accessible à l’Amazonie au premier trimestre 2023.

Selon Bolsonaro, la proposition de Musk de connecter les régions les plus reculées de l’Amazonie à Internet via satellite peut aider à montrer la « réalité » de la plus grande forêt tropicale de la planète.

« Nous comptons sur Musk pour que l’Amazonie soit connue de tous au Brésil et dans le monde, pour montrer l’exubérance de cette région, comment elle est préservée et quel mal nous causent ceux qui répandent des mensonges sur cette région », a affirmé le chef de l’Etat, continuellement critiqué par les organisations internationale pour la gestion de la question environnementale.

Le voyage d’Elon Musk au Brésil intervient près d’un mois après que l’homme d’affaires a annoncé le rachat du réseau social Twitter pour 44 milliards de dollars, une opération soutenue par Bolsonaro mais qui a été finalement suspendue.

Le capitaine de réserve de l’armée brésilienne, au pouvoir depuis janvier 2019, a qualifié Musk de défenseur de la liberté et a considéré sa décision d’acheter Twitter comme une « souffle d’espoir ».

Le président aspire à sa réélection lors des élections d’octobre prochain, au cours desquelles il affrontera l’ancien président Luiz Inácio Lula da Silva, favori dans les sondages.