Crise du Covid-19: Twitter fait don d'un million de dollars en soutien aux journalistes

Crise du Covid-19: Twitter fait don d'un million de dollars en soutien aux journalistes

Crédit photo: Getty Images

Le réseau social Twitter a annoncé mardi un don d'un million de dollars au Comité pour la protection des journalistes et à la Fondation internationale des médias féminins (500.000 dollars chacun) pour soutenir les média à couvrir la crise du nouveau coronavirus.

Les fonds seront utilisés pour garantir que les organes de presse puissent continuer leur travail malgré les nouvelles tensions économiques et pour soutenir directement les journalistes, a déclaré Vijaya Gadde, responsable juridique de la plateforme.

Twitter a pris cette initiative parce que le journalisme est au cœur de son service « et nous avons une responsabilité profonde et durable de protéger ce travail », a-t-elle ajouté.

De nombreux médias se demandent comment maintenir l’équilibre entre la couverture de la crise du coronavirus et la sécurité de leurs employés. D’autres ont du mal à couvrir le COVID-19 en l’absence d’un flux régulier de revenus publicitaires à cause de la pandémie, selon le réseau social. Des dizaines de titres de la presse locale aux Etats-Unis ont commencé à licencier cette semaine sur fond de crainte que le coût économique du coronavirus n’affecte gravement leurs revenus publicitaires.

« Le coronavirus et une récession imminente pourraient précipiter l’industrie vers un quasi-effondrement à un moment où les gens ont plus que jamais besoin d’accéder aux nouvelles et aux informations locales », selon la même source.

Devant la prolifération des « fake news » et des rumeurs liés à la propagation du coronavirus, Twitter et d’autres plateformes sociales ont décidé de renforcer leur dispositif de lutte contre la désinformation en ligne. Twitter a notamment décidé de supprimé les tweets violant cette nouvelle mesure.

Le réseau social s’attend, par ailleurs, à une baisse de chiffre d’affaires pour le premier trimestre 2020 en raison des conséquences économiques de la pandémie et son impact sur ses recettes publicitaires.