COVID-19 : La BAD crée un fonds de 10 milliards de dollars

COVID-19 : La BAD crée un fonds de 10 milliards de dollars

Siège de la Banque africaine de développement (BAD) à Abidjan.

La Banque africaine de développement (BAD) a annoncé, mercredi, la création d'un fonds doté de 10 milliards de dollars US pour aider les pays membres régionaux à lutter contre la propagation du Covid-19 sur le continent.

Cette nouvelle initiative de la Banque lui servira de relais principal pour diriger ses opérations dans le contexte de crise actuel, indique la BAD dans un communiqué, ajoutant que ce fonds est mis à disposition des gouvernements et de l’ensemble des acteurs du secteur privé d’Afrique.

Selon le président du Groupe de la BAD, Akinwumi Adesina, cette enveloppe tenait compte des difficultés budgétaires de nombreux pays du continent.

« L’Afrique est confrontée à d’énormes défis budgétaires pour agir efficacement face à la pandémie de coronavirus. La BAD déploie toutes ses capacités de réponse à l’urgence pour aider l’Afrique en ce moment critique. Nous devons protéger des vies. Ce fonds aidera les pays africains dans leurs efforts pour contenir la propagation rapide du Covid-19 », a déclaré dit le président Adesina.

Le fonds est doté de 5,5 milliards de dollars pour les opérations souveraines dans les pays membres de la Banque et de 3,1 milliards de dollars pour les opérations souveraines et régionales via les pays du Fonds africain de développement, le guichet de prêt à taux concessionnels du Groupe de la Banque chargé de répondre aux besoins des pays fragiles.

Un montant supplémentaire de 1,35 milliard de dollars sera consacré aux opérations du secteur privé.

« La mise en place de ce dispositif a exigé un effort collectif et du courage de la part de tout notre personnel et de nos actionnaires », a souligné la vice-présidente principale par intérim de la Banque, Swazi Tshabalala.

Il y a deux semaines, rappelle-t-on, la BAD a émis un emprunt obligataire social, « Combattre le Covid-19 », d’un montant record de trois milliards de dollars, soit le plus grand emprunt social libellé en dollars américains émis sur le marché international des capitaux.