Coupe de la CAF : Le Raja Casablanca sacré champion

Coupe de la CAF : Le Raja Casablanca sacré champion

Le Raja Casablanca remporte la Coupe de la CAF / Crédit photo: RCA

Le Raja de Casablanca a remporté la Coupe de la Confédération africaine de football (CAF), en battant l'équipe algérienne de la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK) sur le score de 2 buts à 1, samedi soir au stade de l’Amitié à Cotonou.

Les buts du Raja ont été marqués par Sofiane Rahimi (5è) et Ben Malongo (14è), alors que Zakaria Boulahia a réduit le score pour le club algérien (46è).

Il s’agit du troisième titre glané par les Aigles Verts dans cette compétition, après leur sacre en 2003 et 2018, aux dépens, respectivement, de Coton Sport du Cameroun et Vita Club de la RD Congo.

Lors de cette rencontre, la première entre le Raja Casablanca et la JS Kabylie en Coupe de la CAF, les Rajaouis sont vite entrés dans le vif du sujet assommant une équipe algérienne qui ne savait pas à quel Saint se vouer.

Dès la 5ème minute, Sofiane Rahimi profite d’une passe lumineuse de Omar El Arjoune pour mettre le cuir au fond des filets. L’arbitre de la rencontre, le Sud-africain Victor Gomes annule le but dans un premier temps pour hors-jeu, avant de le valider après consultation de la VAR.

Cinq minutes plus tard, Mahmoud Benhalib a été à deux doigts de doubler la mise, mais a raté sa frappe de la tête.

Les Jaune et Vert algériens ont essayé de réagir en tentant de monopoliser le jeu, mais les hommes de l’entraineur tunisien Lassaad Jerda se sont montrés très dangereux en contres, profitant en cela des espaces laissés par la JSK.

A la 14è minute, Ben Malango, à la réception d’une passe latérale du jeune Oussama Soukhane, a réussi à inscrire le deuxième but du Raja d’une puissante frappe à ras de terre du pied gauche qui n’a laissé aucune chance au gardien de but algérien.

Le second acte s’est annoncé palpitant, les Canaris sont entrés avec de nouvelles intentions dans la perspective de revenir au score. Et déjà à la 46ème minute, Zakaria Boulahia, profitant d’un relâchement de la défense rajaouie, est parvenu à réduire le score.

La stratégie du Raja d’opter pour les contres a failli payer cash, puisque les Algériens se sont procurés, par la suite, plusieurs occasions de but et ont failli égaliser à plusieurs reprises.

La tâche du club casablancais est devenue plus ardue, car Omar El Arjoune a été expulsé à la 63ème minute après une faute sur Juba Ouakaci.

Dix minutes plus tard, Ben Malango a échoué à inscrire le but de la délivrance, après une passe millimétrée de Mohammed Zrida.

Le Raja de Casablanca succède au palmarès de cette compétition à la Renaissance de Berkane, vainqueur en finale des Egyptiens de FC Pyramids.