Meeting Mohammed VI : El Bakkali domine encore et toujours le 3000 m steeple

Meeting Mohammed VI : El Bakkali domine encore et toujours le 3000 m steeple

Crédit: Mohsine Idrissi

Le champion du monde et olympique Soufiane El Bakkali a dominé une nouvelle fois la course du 3.000 m steeple au Meeting international Mohammed VI d'athlétisme, 4ème étape de la Ligue de diamant, qui a eu lieu dimanche au Grand stade de Marrakech.

Le chouchou du public marocain a été le plus rapide dans la course, réalisant un chrono de 8 min 09 sec 40, soit sa meilleure performance de la saison. Il a dominé l’Ethiopien Getnet Wale (8 min 09 sec 78) et le Kenyan Amos Serem (8min 10sec 82).

Ci-dessous le reste des résultats de l’édition 2024 de cette grande manifestation sportive :

La Jamaïcaine Rushell Clayton s’impose sur 400 m haies

La Jamaïcaine Rushell Clayton, médaillée de bronze aux Mondiaux de Budapest 2023, s’est imposée sur 400 m haies en 53 sec 98. Elle a devancé sa compatriote Shiann Salmon (54 sec 27) et l’Ukrainienne Anna Ryzhykova (55 sec 09), qui ont toutes les deux réalisé la meilleure performance personnelle de la saison. En revanche, la Marocaine Noura Ennadi est arrivée avant-dernière avec un temps de 56 sec 15.

Record du meeting pour l’Américaine Chase Jackson au lancer de poids

L’Américaine Chase Jackson a remporté l’épreuve féminine de lancer du poids. La double championne du monde a lancé le poids à 20m00 sur son deuxième essai, soit le nouveau record du meeting. L’Allemande Yemisi Ogunleye est arrivée deuxième (19m40) suivie de la Canadienne Sarah Mitton (19 m 36).

Le Kenyan Emmanuel Wanyonyi remporte le 800 m hommes

L’athlète kenyan Emmanuel Wanyonyi, médaillé d’argent aux Mondiaux de Budapest 2023, s’est imposé au 800 mètres, en bouclant la course en 1 min 43 sec 84, devant son compatriote Wyclife Kinyamal qui a fini en 1 min 43 sec 98. À la troisième position, on retrouve le Français Yanis Meziane (1 min 44 sec 13), tandis que le Marocain Abdelati El Guesse est arrivé à la 8ème place (1 min 45 sec 70).

La Serbe Angelina Topic victorieuse au saut en hauteur

La Serbe Angelina Topic s’est élevée à 1,98 m, réalisant sa meilleure performance de la saison et un record national. Elle a triomphé face à l’Allemande Christina Honsel et la Slovène Lia Apostolovski, toutes les deux avec un meilleur essai de 1,91 m.

L’Ethiopienne Medina Eissa gagne le 5000 m

L’athlète éthiopienne Medina Eissa, vainqueure des Jeux africains d’Accra 2024, a gagné la course du 5000 m, en s’imposant avec un chrono de 14min34sec16. Elle a devancé sa compatriote Fotyen Tesfay (14min 34sec 21) et la Kenyane Edinah Jebitok (14min 35 sec 64).

Le 400 m homme pour le Belge Alexander Doom 

Le Belge Alexander Doom, champion du monde en salle en titre à Glasgow, s’est imposé en 44 sec 51 sur 400 m, soit un record personnel. Il a devancé de très peu le Zambien Muzala Samukonga (44 sec 54) et le Botswanais Bayapo Ndori (44 sec 59).

Victoire du Français Azeddine Habz sur 1500 m

Le Français Azeddine Habz a remporté l’épreuve du 1500 m en 3 min 32 sec 86, signant sa meilleure performance de la saison. Deux athlètes britanniques complètent le podium. Il s’agit de George Mills (3 min 33 sec 47) et Elliot Giles (3 min 33 sec 50).

La Jamaïcaine Shericka Jackson sans surprise sur 200 m  

La Jamaicaine Shericka Jackson, double championne du monde et double championne de la Ligue de diamant, s’est imposée sans surprise sur 200 m en 22 sec 82, sa meilleure performance personnelle de la saison. La deuxième position a été obtenue par l’Ivoirienne Maboundou Koné (22 sec 96) alors que la Française Helene Parisot a complété le podium avec un temps de 23 sec 02).

Le Cubain Lazaro Martinez bat le record du meeting au Triple saut

Vice-championne du monde 2023 à Budapest, le Cubain Lazaro Martinez a réalisé le record du meeting en 17,10 m. Il est venu à bout du champion olympique, le Portugais Pedro Pichardo, dont le meilleur saut de 16,92 m lui a valu la seconde position. Le Brésilien Almir dos Santos est arrivé, quant à lui troisième avec un meilleur saut de 16,90 m.

La Suissesse Angelica Moser domine le saut à la perche

Réalisant sa meilleure performance personnelle de la saison, la Suissesse Angelica Moser a dominé le concours du saut à la perche, en franchissant 4,73 m. Elle s’est imposée face aux deux Italiennes Roberta Bruni (4,65 m) et Elisa Molinarolo (4,55 m).

Le Camerounais Emmanuel Eseme crée la sensation au 100 m

Le Camerounais Emmanuel Eseme, vainqueur aux Jeux africains d’Accra 2024, s’est imposé sur la ligne droite avec un chrono de 10 sec 11, devant le Canadien Andre De Grasse (10 sec 19), champion de la dernière Ligue de diamant. Le Britannique Jeremiah Azu a complété le podium avec un temps de 10 sec 25.

Triomphe du Lituanien Mykolas Alekna au lancer du disque

Le Lituanien Mykolas Alekna, recordman du monde du lancer du disque, a enlevé le concours du lancer du disque hommes. Auteur d’un lancer de 70,70 m, il a surpassé l’Australien Matthew Denny (67,74 m) et le Suédois Daniel Stahl (67,49 m).

La Sud-africaine Prudence Sekgodiso s’adjuge le 800 m dames

Prudence Sekgodiso s’est adjugée la course du 800 m et signé la meilleure performance mondiale de l’année. Auteure d’un chrono de 1min 57sec 26, soit son meilleur temps cette saison, la Sud-Africaine a devancé Habitam Alemu (1min 57sec 70) et la Béninoise Noélie Yarigo (1min 59sec 96). Les Marocaines Assia Raziki (2min 01sec 42) et Soukaina Hajji (2min 03sec 05), ont occupé respectivement les 8ème et 9ème rangs.

Le Meeting international Mohammed VI a connu la participation d’une élite de champions olympiques et mondiaux, issus de plus de 46 pays et représentant les cinq continents.

En organisant la 4ème étape de la Ligue de diamant, le Maroc a l’honneur d’accueillir cette compétition considérée comme la plus prestigieuse de ce sport après les Jeux Olympiques et les Championnats du monde. Le Meeting international Mohammed VI fait partie du cercle restreint des 15 meetings de la Ligue de diamant, organisée annuellement par World Athletics depuis 2010.

Il est à noter que le Meeting international Mohammed VI est la seule étape des compétitions de la Ligue de Diamant à se dérouler sur le sol africain.