"Atig n Tamunt", une chanson amazighe pour adoucir le confinement

"Atig n Tamunt", une chanson amazighe pour adoucir le confinement

Les deux groupes marocains de la musique amazighe, Tawargit et Amnay ont annoncé la sortie de leur duo intitulé "Atig n Tamunt" (la valeur de l'union), une chanson visant à apaiser les esprits en ces temps de confinement.

Les musiciens des deux groupes Tawargit et Amnay espèrent à travers cette nouvelle chanson illuminer les esprits et réduire le stress des gens et des combattants de première ligne de cette guerre sanitaire : les médecins, les travailleurs de la santé et les millions d’autres travailleurs qui sont en première ligne de l’exposition et de la lutte quotidienne contre cette maladie, indique un communiqué des musiciens.

Écrite et composée il y a cinq ans, la chanson « Atig n Tamunt » est aujourd’hui partagée avec les fans des musiciens dans ces moments difficiles « où le peuple marocain et le monde entier semble avoir besoin d’un soutien moral pour dépasser cette crise sanitaire ».

« Quoi de plus beau que la musique pour adoucir les émotions, attendrir les cœurs et raviver la flamme de motivation et de courage », déclarent les deux leaders des deux groupes Amnay et Muha, cités dans le communiqué.

Dans ce sens, Amnay souligne que la musique en ces temps de détresse est capable de divertir les esprits et d’alléger la pression, alimentant une force intérieure qui permet d’affronter d’aussi dure épreuve que la propagation de ce virus. « La majorité des crises qu’a connues l’humanité ont donné naissance à des morceaux musicaux retraçant leurs contextes et les états d’âme des peuples qui les ont vécus. Atig n Tamunt est un exemple pareil pour exprimer nos émotions dans l’espoir de jours meilleurs », estime-t-il.

De son côté, Muha, le leader du groupe Tawargit, affirme que la musique amazighe a toujours été un moyen d’adoucir les plaies dans les moments les plus difficiles. C’est une chanson « inspiré de cette pandémie mondiale », qui « incite dans ces paroles à la solidarité, à la force et l’union », ajoute-t-il.

A rappeler que « Azwu n Tilelli » (vent de liberté) et « Tarwa n Idurar » (enfants de la montagne), ont étaient respectivement les deux titres des derniers albums des groupes Tawargit et Amnay en 2013, rappelle le communiqué.

Aujourd’hui, les deux groupes continuent à contribuer au rayonnement artistique et musical de la chanson amazighe et de l’art d’une façon générale dans la région du sud-est marocain, en enrichissant le répertoire musical de la chanson amazighe contemporaine.